naar top
Menu
Logo Print
08/10/2019 - SAMMY SOETAERT

BRAS TELESCOPIQUES: LA SECURITE EST VOTRE PRIORITE!

NE JAMAIS DEROGER AUX REGLES DE SECURITE

Les bras télescopiques sont très appréciés des entrepreneurs et on comprend pourquoi. La polyvalence et la puissance de levage en font un outil de travail multifonctionnel. Chariot élévateur à fourche, nacelle élévatrice, grue et excavatrice tout en un. Mais le travail avec outils de front mérite une attention particulière. Faisons le point sur les règles à respecter en la matière.verreiker jcb

DIFFERENTS TYPES

On distingue aujourd'hui deux principaux types d'appareil de manutention télescopique: les machines télescopiques rigides et les modèles rotatifs. Dans le premier type, la cabine avec le bras télescopique est fixée au véhicule, tandis que, pour un modèle rotatif, elle peut pivoter à 360°. Cela offre plus de possibilités, comme travailler dans des en­droits difficiles d'accès. Les machines télescopiques rigides, par contre, sont très adaptées à la manutention de charges lourdes. La combinaison d'une machine télescopique avec une large gamme d'accessoires élargit encore les possibilités. Cependant, cela n'est pas toujours sans danger.

DIFFERENTS MOUVEMENTS

Cependant, avant de penser à la sécurité, cela vaut la peine de se pencher sur le bras télescopique en lui-même, pour se faire une idée des dangers possibles. Ceux-ci sont d'origines et de natures très diverses. De nombreuses combinaisons de mouvements sont impliquées lors du travail avec des bras télescopiques et leurs accessoires, et ce sont précisément ces combinaisons qui sont responsables de la plus grande partie des accidents.
Cela n'a pas échappé à nos organismes législateurs; ils exigent que les conducteurs de machines télescopiques possèdent les certificats nécessaires. Les machines concernées sont les IS-003 (travail avec bras télescopiques rigides), IS-031 (travail avec bras télesrotatifs) et IS-032 (travail avec bras rotatifs ayant une fonction de levage, comme un crochet de palan, un palan ou un treuil hydraulique). Si vous possédez ce dernier certificat, vous pouvez utiliser les formes de contrôle sous-jacentes, mais cela ne s'applique pas dans l'autre sens. Si vous possédez un IS-031, vous pouvez aussi utiliser les véhicules pour la certification IS-003.
Les fabricants sont liés par différentes normes de sécurité générales, telles que la norme EN ISO 12100 (norme internationale pour la sécurité des machines (générale)) et par des normes telles que la norme EN 1459 (norme européenne pour la sécurité et la stabilité des bras télescopiques tout-terrain).

Lorsqu'on travaille avec un bras telescopique, plusieurs combinaisons (de mouvements)
peuvent representer un risque potentiel

Levage

Si l'on analyse le système de levage, on peut déjà détecter trois mouvements:

  • Le mouvement du bras qui monte et descend;
  • Le mouvement télescopique du bras;
  • Les mouvements de basculement des fourches, bacs et autres équipements.

Hissage

hijsen verreiker

Lors du levage, la charge est approchée et soulevée par en-dessous. Lors du hissage, la machine accroche la partie supérieure et il y a quelques points d'attention spécifiques:

  • Mise sous tension du palan au début du mouvement de levage;
  • Le mouvement de la charge et le risque de balancement;
  • L'abaissement de la charge.

Mouvements

De plus, il faut également tenir compte des mouvements spécifiques du bras télescopique:

  • Les mouvements sur site pour positionner et transporter la charge;
  • Le nivellement de la machine en cas de surfaces inégales;
  • Le mouvement d'entrée et de sortie des stabilisateurs (outriggers).
lastdiagram verreikers
L'interprétation correcte des diagrammes de charge devrait faire partie des connaissances standard de chaque conducteur. Notez également la différence entre la capacité, lorsque vous utilisez les stabilisateurs et lorsque vous ne les utilisez pas

Risques divers

Combinaison levage/mouvement

Les mouvements mentionnés sont en soi une source de danger, surtout lorsqu'ils sont com­binés – la charge s'incline vers l'arrière, p.ex. Il existe un risque réel de basculement si le centre de gravité n'est pas correctement éva­lué, surtout lorsque l'on travaille avec des charges lourdes en combinaison avec des mouvements de rotation. La force centrifuge supplémentaire crée ici un risque supplémentaire. L'inertie de l'ensemble crée un certain risque, surtout si le conducteur effectue des mouvements de direction courts et rapides en combinaison avec un freinage brusque. Le risque de basculement est moins prononcé, mais il y a un risque de perte de charge. Il y a aussi des dizaines de risques à prendre en compte pendant l'exécution, comme les conditions météorologiques (vents forts, p.ex.) et le terrain (puits, pentes, sol in­stable, interaction avec les éléments du site).

Sur la voie publique

Les mouvements que le bras télescopique est autorisé à effectuer sur la voie publique, représentent un autre point d'attention essentiel. Au-delà de 3,5 tonnes, un permis C est exigé, mais depuis deux ans, il existe une exception intéressante à cette règle: les véhicules industriels de construction spéciale peuvent être conduits avec un permis B, à condition que la vitesse soit inférieure à 40 km/h et que ce véhicule soit utilisé pour un trajet entre chantiers situés à une distance inférieure à 5 km. Cette exception ne s'applique qu'au transport entre les chantiers de construction. Si vous voulez vite aller faire le plein, vous ne serez pas en conformité avec les règles et le transport entre l'entreprise et le chantier n'entre pas dans le champ d'application de cette exception. Le transport de personnes est interdit.stijgende populariteit verreikers 

Induits par une surcharge

La capacité de levage maximale d'un bras de manutention télescopique est spécifiée par le fabricant dans le diagramme de charge. Elle dépend de la distance entre le centre de gravité de la charge et le talon de la fourche. Il s'agit d'une donnée ponctuelle, les dia­grammes de charge ne s'appliquent qu'à la machine telle qu'elle est fournie par le fabricant. Les modifications apportées à la machine peuvent entraîner des modifications. Notez également la différence entre la capacité, lorsque vous utilisez les stabilisateurs, et celle, lorsque vous ne les utilisez pas.

Induits par une crevaison

Les pneus crevés sont un risque souvent sous-estimé, surtout dans le cas des machines plus lourdes. Un pneu pour chariots télescopiques combine un grand volume d'air avec une certaine pression d'air. Une crevaison sou­daine n'est pas seulement gênante, elle peut aussi être dangereuse pour les personnes qui se trouvent à proximité de la charge. Il existe plusieurs solutions pour prévenir les crevaisons: l'injection de produit antifuite qui comble les petites perforations et fissures qui se referment immédiatement, le remplissage du pneu avec de la mousse de polyuréthane ou le travail avec des pneus antiperforation spécifiques qui ne nécessitent plus d'air.

Risques hydrauliques

La multitude de mouvements de levage des bras télescopiques s'effectue principalement par effet hydraulique. En soi, c'est une technique qui fonctionne bien, mais qui nécessite une pression considérable pour envoyer l'huile hydraulique partout. Les dangers sont princi­palement causés par des fuites ou par un raccord débranché de manière inopinée. Les travaux sur le système hydraulique doivent être réalisés par un spécialiste.

verreiker

COMBINAISON AVEC DES EQUIPEMENTS DIVERS

Si l'on devait retenir un point à l'origine de débats houleux, c'est la question du marquage CE. Les machines commercialisées après 1995 doivent avoir une certification CE, ce qui est prévu dans la Directive Machines 2006/42/CE. Mais que se passe-t-il si un accessoire est fixé à la machine? En soi, ces pièces doivent aussi porter le marquage CE. Si la machine et l'équipement ont tous les deux le marquage CE, il n'y a pas de pro­blème, alors? Hélas, les choses ne sont pas aussi simples et nous devons nous méfier de la fameuse anguille sous roche.

Quiconque uti­lise une machine, doit le faire conformément aux recommandations du fabricant, qui sont mentionnées dans le manuel. Le fabricant y indique ce qui se situe dans les limites d'une utilisation 'normale'. Toute per­sonne qui utilise un équipement bel et bien approuvé CE pour des applications qui ne relèvent pas de ce champ d'application ou pour lesquelles aucune mention n'est faite dans le manuel, peut être confrontée à des problèmes si quelque chose tourne mal. Le fabricant de la machine se référera à son certificat CE et à son manuel, qui ne dit rien sur l'utilisation que vous avez fait de la machine. Le fabricant de l'équipement peut se couvrir, car il déclare que son accessoire doit être utilisé conformément aux instructions du fabricant. Si quelque chose ne va pas, les gens se tourneront vers vous. Que faire pour éviter cela?

Grace a une LMRA (Last Minute Risk Analysis), le conducteur d'un bras telescopique
peut vite evaluer les risques de la situation de travail

Si vous utilisez une combinaison machine/ équipement, vous devenez vous-même con­structeur officiel de machines. En d'autres termes, vous devez vous assurer que votre (ou vos) combinaison(s) est (sont) sûre(s) selon les règles de la Directive Machines. Cela signifie que vous devez soumettre votre combinaison à une évaluation des risques, vous assurer que toutes les normes spécifiques applicables sont respectées, et établir une déclaration de conformité. Notez que cette responsabilité peut également incomber à l'entreprise qui vend l'équipement. Vérifier et vérifier encore, c'est indispensable!

Outre les questions légales, le travail avec l'équipement exige également la connaissance nécessaire du conducteur. Une évolution intéressante en la matière est la détection automatique des accessoires, dans laquelle le diagramme de charge adapté en fonction de la position des poinçons est affiché directement à l'écran dans la cabine.

TRAVAIL AVEC DES PERSONNES

personenkooi verreiker
Travailler avec une cage nécessite aussi des mesures supplémentaires, telles que l'obtention du bon certificat

Les bras télescopiques rigides sont parfois utilisés comme plates-formes de travail aériennes, dans lesquelles une cage de travail est aménagée. Les règlements ci-dessus s'appliquent évidemment à cette combinaison, mais comme il s'agit de personnes qui travaillent en hauteur, il y a quelques points d'attention supplémentaires. P.ex., toutes les mesures de sécurité qui s'appliquent aux plates-formes de travail aériennes, s'appliquent, y compris aux bras télescopiques qui sont utilisés de cette façon (port d'un harnais de sécurité, p.ex.). Le certificat IS-005 'Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur' est également requis pour le conducteur.

DE L'IMPORTANCE D'UNE LMRA

En tant qu'employeur, suivre les règles est une chose, mais vous ne savez pas toujours ce qui se passe sur les chantiers. La pratique a montré que les gens ignorent parfois les règles pour gagner du temps. En d'autres termes, la sensibilisation est au moins aussi importante que la formation. La sécurité dépend également de l'acceptation des em­ployés.

L'utilisation d'une LMRA (Last Minute Risk Analysis) constitue à cet égard un point d'attention important. En plusieurs étapes, le conducteur détermine dans quelle mesure la situation de travail (chantier, personnes et machine) peut être considérée comme sûre.Vous devez ici suivre trois étapes principales:

  • L'évaluation des risques permet de cibler les risques présents, les nouveaux risques qui peuvent survenir pendant l'exécution de la tâche et leurs conséquences possibles;
  • La cause doit alors être identifiée: quelle est la cause des risques et quelles mesures doivent être prises pour éliminer ou contrôler les risques restants?
  • Dans la dernière étape, des mesures sont prises; les risques sont éliminés et signalés au gestionnaire. Si nécessaire, le travail est reporté si le risque est trop important.