naar top
Menu
Logo Print
14/09/2018 - LAURENCE BLONDEEL

FUTUR MARCHÉ ÉNERGÉTIQUE 

ENERGIE DU FUTUR

Trois des principaux fournisseurs d’énergie belges sont d’accord sur le fait que l’utilisation de gaz et d’énergie continuera de baisser, mais que la consommation d’électricité augmentera. Les reprises par ces fournisseurs d’énergie semblent modifier le marché. De quelle façon évoluera-t-il en général et qu’adviendra-t-il de l’installateur actuel?

Warmtepomp
Une chaudière à gaz remplacée à long terme par une pompe à chaleur? C’est aussi de l’électrification

ELECTRIFICATION DE LA SOCIÉTÉ

“Le gaz subsistera toujours, mais sera de plus en plus vert. On est surtout convaincu qu’une écologisation d’une économie équivaut à l’électrification de cette économie. Prenez l’exemple d’une chaudière à gaz remplacée à long terme par une pompe à chaleur. Il s’agit d’électrification. Si une voiture classique est remplacée par une voiture électrique, cela est aussi de l’électrification. Si l’électricité est verte, on peut parler d’une écologisation à 100% de l’économie. Quand j’évoque la consommation, cela ne signifie pas forcément que plus d’énergie sera générée avec des centrales à gaz, nucléaires et/ou à charbon. Une grande partie sera produite par des moyens de production locaux”, confirme Fostier.

 

 

 

laadpaal

ECONOMIE MALGRÉ LA HAUSSE DE LA CONSOMMATION

“En raison des chaudières à gaz de plus en plus efficaces et de l’isolation plus poussée, on s’attend – et cela est même nécessaire – à ce que la consommation moyenne de gaz par ménage continue de diminuer. Pour l’électricité, la situation est plus complexe. Il y a, en effet, un effet d’économie d’énergie, mais on s’attend d’autre part à ce que les voitures électriques, les pompes à chaleur, etc. fassent augmenter la consommation. Tout dépendra de la vitesse à laquelle ces tendances différentes et opposées évolueront”, complète De Bie.

GÉNÉRATION D’ÉNERGIE CENTRALE

“L’énergie de demain est sans doute l’énergie que nous produirons nous-mêmes. La consommation des ménages devrait doubler ces quinze prochaines années, en raison de technologies comme les véhicules électriques, les pompes à chaleur, les panneaux solaires, etc.”, conclut Mondet.

 

L’AVENIR DU MARCHE

zonnepanelenLA CONNAISSANCE EN ÉLECTRICITÉ DE PLUS EN PLUS IMPORTANTE

Selon Cozie, le marché va bel et bien changer et ce, en particulier parce que l’in­stallateur devra cer­tainement s’adap­ter à l’électrification du monde. “Le technicien en gaz d’aujourd’hui devra d’ici dix ans devenir électricien. Panneau solaire, pompe à chaleur, batterie, thermostat, borne de recharge, ... Je ne vois plus nulle part le mot gaz. Tout est lié à l’électricité. Le défi majeur consistera à trouver suffisamment d’électriciens. D’où l’importance de collaborer, de former les gens et de les recycler”, estime Fostier. “Cela ne signifie toutefois pas que le gaz disparaîtra. Il s’agit ici d’une transition, ce ne sera jamais l’un ou l’autre. Pour nous, le marché du gaz est la position de départ. C’est un marché mature qui doit sans aucun doute être écologisé. En Belgique, nous sommes un peu à la traîne, surtout par rapport aux Pays-Bas, chef de file en matière de biogaz et de biomasse.” “Les écoles doivent absolument tenir compte de l’évolution du marché. Elles doivent approfondir la formation des jeunes en électronique. Nous voyons le marché changer depuis un moment déjà et cela nous tracassait, parce que nous devions pouvoir former notre personnel à temps. Cela a certainement influencé notre décision de rejoindre Cozie. A l’heure actuelle, les bonnes formations sont données en interne et cela motive sans aucun doute nos techniciens. L’automatisation et la digitalisation font également partie de l’avenir de ce marché. Des malentendus peuvent ainsi être évités, des offres peuvent être rédigées plus rapidement, le planning peut être établi plus facilement, les professionnels savent plus rapidement où ils doivent aller, etc. Cela est pratique et facile, non seulement pour les gens au bureau, mais aussi pour ceux qui sont sur la route”, affirment Hardenne et Cams à l’unisson.

LE GAZ RESTERA IMPORTANT ET PRÉSENT

zon inst

“Avec l’accélération des avancées techno­logiques sur le plan de la digitalisation et du traitement de données, les installateurs devront continuer d’évoluer et de s’adapter. Le con­sommateur moderne attend, en effet, d’un instal­lateur le même service rapide que de ses autres fournisseurs (en ligne). La modernisation, la digitalisation et les progrès technologiques influenceront, en d’autres termes, fortement le marché et accéléreront certainement encore dans cette branche”, pense De Bie. EDF Luminus ne voit pas non plus le gaz disparaître définitivement du marché à court terme. “A l’heure actuelle, les centrales à gaz complètent de manière idéale le caractère variable du soleil et du vent. Elles peuvent autrement dit compenser un manque de soleil et de vent, et contribuer ainsi à la sécurité d’approvisionnement du pays”, confirme De Bie. Chez Rami Services, ils remarquent que chacun devra s’adapter pour garder le client satisfait. “Le parc installé d’appareils à gaz ne va pas changer du jour au lendemain. Nous nous concentrons principalement sur l’installation de chaudières à haut rendement et leur entretien. La pose de panneaux solaires, l’isolation et d’autres services et produits permettant aux clients non seulement d’améliorer considérablement leur confort, mais également de consommer moins d’énergie progresseront toutefois de plus en plus rapidement”, déclare Hanet. “Notre rêve est de pouvoir gérer le contrôle et le suivi complets d’installations à distance pour le client. Au lieu qu’un client doive nous appeler pour signaler une panne, nous pourrions appeler le client pour l’informer d’une panne, ou même d’un risque de panne.”

zonNOUS CROYONS EN LE MÉLANGE D’ÉNERGIE

Chez Lampiris, ils ont certainement confiance dans l’évolution du marché. “Un installateur devra toujours s’adapter à de telles évolutions, mais également à l’évolution des souhaits du client. Nous le voyons déjà depuis un moment dans les pays voisins, où les gros fournisseurs d’énergie occupent depuis longtemps déjà une position importante”, souligne Mondet. “En tant que fournisseur d’énergie verte, nous travaillons en permanence à l’écologisation du gaz, mais nous croyons en le mélange d’énergie. Il s’agit d’un mélange intelligent et durable, au sein duquel le gaz donne l’impulsion pour la tran­sition vers une énergie plus propre et meilleur marché accessible à tous.”