naar top
Menu
Logo Print

“LE BIM NOUS PERMET D'ANTICIPER"

L'entreprise générale Mathieu Gijbels recourt à différents progiciels utilisés dans chaque phase du projet de construction. “Nous utilisons Scia Engineer pour les calculs de stabilité, Tekla pour l'affinage détaillé de l'acier béton et Autodesk Revit pour la préparation du projet", explique le manager BIM, Nic Maes. “Traditionnellement, le monde de la construction a la mentalité ad hoc: le problème n'est résolu que quand il se pose. Grâce à BIM, nous recevons toutefois de nombreuses infos plus tôt dans le processus et nous pouvons anticiper. C'est pourquoi nos projets sont mieux préparés et nous avons plus de contrôle. Avant même de débuter un chantier, nous sommes déjà au courant de la plupart des risques et problèmes, ce qui fait que nous rencontrons moins de problèmes pendant les travaux et moins de retard. Dès lors, nous pouvons offrir à nos clients des garanties plus strictes en termes de planning, de qualité et de prix. D'un point de vue technique, nous ne rencontrons plus de problèmes notables avec BIM, mais il s'agit surtout d'établir ds accords clairs et de bien communiquer. Durant l'année écoulée, nous avons vu une grande augmentation des entreprises qui choisissent BIM, aussi bien les architectes que des bureaux d'études et d'ingénieurs. Le besoin d'un protocole clair est de plus en plus urgent; dans nos pays voisins, ils s'y affairent déjà depuis des années, mais ici, cet exercice difficile vient juste d'être réalisé. Les autorités publiques, l'un des plus grands maîtres d'ouvrage dans la construction, pourrait y jouer un rôle plus important. L'approche plus intelligente du processus de construction nous occupera encore quelques années."