naar top
Menu
Logo Print

L'énergie renouvelable est une opportunité, pas un coût

Bram Claeys (ODE Vlaanderen) réagit à l'accord du gouvernement
magazine

La transition énergétique est une priorité sociale et écologique. En même temps, il s'agit d'une belle opportunité pour favoriser l'emploi et booster la croissance économique. Mais il faudra faire preuve de créativité pour avancer dans la transition énergétique en Flandre tout en restant dans les limites définies par l'accord du gouvernement. 

Bien qu'ODE Flandre se réjouisse que le nouveau gouvernement flamand veuille continuer à se concentrer sur la technologie et la connaissance énergétiques flamandes, l'organisation sectorielle pour l'énergie durable voit également des raisons de s'alarmer. Bram Claeys, directeur général, a déclaré: "Le nouveau gouvernement flamand s'est principalement concentré sur les moyens de réduire les coûts de l'énergie verte. En soi, c'est louable. Cependant, il n'a visiblement pas eu le temps de voir les avantages et d'élaborer des mesures positives concrètes. C'est une occasion manquée."

D'ici 2030, les plans flamands devraient être conformes aux exigences de l'Europe, axées sur un climat d'investissement stable, facilitant la politique spatiale pour l'énergie éolienne et la chaleur verte, et sur un déplacement des charges vers les sources de chauffage fossiles. Toutefois, le gouvernement flamand est quelque peu réticent car il craint des coûts plus élevés étant donné que les produits innovants sont risqués. D'importantes innovations peuvent se développer et s'épanouir en Europe, mais elles n'auront guère de chance en Flandre.

Selon Claeys, les charges de la facture énergétique doivent être mieux réparties entre l'électricité et les combustibles fossiles. Pour cela, il est crucial de bien encadrer les consommateurs dans leur choix d'alternatives durables.