naar top
Menu
Logo Print

La construction tourne à plein régime

L'indépendant pourrait apporter la clé à la pénurie de main-d'œuvre
magazine

Le baromètre de la construction reste bien dans le vert. Au deuxième trimestre de 2019, il recule légèrement par rapport au premier trimestre, mais 100,8 reste un score très acceptable. De plus, presque tous les paramètres sont positifs. Le volume de travail est particulièrement élevé, car les carnets de commandes sont bien remplis sur la durée. 33 % des entreprises de construction sont certaines de travailler à temps plein pendant au moins six mois de plus, tandis que 15 % ont de quoi s'occuper pendant plus de neuf mois.
D'une manière générale, les entrepreneurs flamands du bâtiment restent donc optimistes. Néanmoins, le secteur de la construction est aux prises avec quelques difficultés persistantes. Malgré le volume de travail élevé, les prix ne remontent pas. Seules 56% des entreprises de construction disent que les prix actuels sont rentables. La contraction du marché du travail est également un problème. De nombreux postes vacants ne sont pas pourvus et la pénurie de personnel qualifié entrave la croissance des entreprises de construction. Cela se traduit par une demande accrue d'heures supplémentaires.
Une solution structurelle est donc nécessaire pour remédier à la pénurie aiguë de main-d'œuvre. Par exemple, 65 à 70% des entreprises de construction veulent pouvoir travailler avec des indépendants en toute tranquillité d'esprit. Ce sont de vrais travailleurs indépendants qui travaillent avec d'autres travailleurs indépendants et avec des ouvriers d'entreprises de construction. Afin d'éviter que les services d'inspection ne qualifient cette coopération de faux travail indépendant - même s'il n'est pas question de fraude ou de dumping social - Bouwunie demande une modification de la loi sur les relations de travail.

BOUWUNIE

BOUWUNIE

+3225881100
+3222530745