naar top
Menu
Logo Print

Conséquences de la suppression du bonus logement pour le secteur du bâtiment

La réduction des droits d'enregistrement sera probablement insuffisante
magazine

Le gouvernement flamand va supprimer le bonus logement et le remplacer par une diminution des droits d'enregistrement. Une récente enquête de la Confédération flamande de la construction montre que 76 % des entrepreneurs pensent que la suppression du bonus logement aura un impact négatif sur l'emploi dans le secteur de la construction.
De plus, il y aura aussi un impact écologique. Aujourd'hui, de nombreux constructeurs vont au-delà des exigences légales. En 2017, 50 % des maisons unifamiliales neuves répondaient déjà à la norme E-30. Selon 69 % des entrepreneurs, les propriétaires potentiels seront moins désireux d'aller au-delà de E-30. Le bonus logement a aidé des familles à effectuer des investissements supplémentaires dans l'efficacité énergétique pendant la construction de leur maison, une aide qui est maintenant supprimée.
De plus, la réduction prévue des droits d'enregistrement sera surtout avantageuse pour ceux qui achètent une maison existante. En effet, toute personne qui construit ou rénove est soumise au système de la TVA et non au système des droits d'enregistrement. La réforme des droits d'enregistrement prévoit un taux réduit de 5 % au lieu de 6 % lorsque l'acheteur effectue une rénovation énergétique majeure. Cependant, 89% des entrepreneurs pensent que cette réduction est trop faible pour convaincre les acheteurs. Seule une diminution substantielle dans le cas d'une rénovation énergétique peut faire la différence.

VLAAMSE CONFEDERATIE BOUW

VLAAMSE CONFEDERATIE BOUW

+3225455751
+3225455907