naar top
Menu
Logo Print

Comment solutionner la pénurie de main-d'œuvre

Sans des mesures ciblées, la seule solution sera de faire appel aux travailleurs étrangers
magazine

La contraction du marché du travail est le principal problème de la construction à l'heure actuelle. Actuellement, plus de 13.000 postes sont à pourvoir et cette situation ne devrait pas s'améliorer à court ou à long terme. Les projections du groupe d'investissement Candriam indiquent une croissance dans notre pays d'environ 1% par an d'ici 2034. Cette faible croissance dépend de la productivité et du nombre de travailleurs. Le taux d'emploi, qui est maintenant de 70%, devra donc augmenter fortement.
Selon la Confédération Construction, la solution la plus évidente est d'apporter des ajustements en profondeur à notre politique actuelle quant au marché du travail. Autrement dit, il faut renforcer les mesures d'activation et de reconversion. Tout demandeur d'emploi doit suivre une voie vers un nouvel emploi.
Cependant, si les décideurs politiques ne parviennent pas à éliminer le déséquilibre entre le marché du travail et les demandeurs d'emploi, selon la Confédération Construction, il n'y aura pas d'autre choix que de faire appel à des travailleurs étrangers de manière ponctuelle. "Nos entreprises ne peuvent pas attendre indéfiniment des travailleurs supplémentaires. Elles doivent pouvoir répondre à la demande des consommateurs et donc laisser croître leurs activités", déclare Robert de Mûelenaere, directeur général de la Confédération Construction. La migration intelligente de la main-d'œuvre offre la possibilité de pourvoir les postes vacants de manière structurelle, ce qui a un réel intérêt pour les emplois en pénurie.

Salons

CONFEDERATIE BOUW

CONFEDERATIE BOUW

+3225455600
-